Lannutti réduit ses émissions de 56 % avec 1 000 Volvo FH I-Save

Déjà actif dans le développement durable, Lannutti Group veut réduire de 10 % sa consommation de gazole en acquérant sur deux ans 1 000 Volvo FH 460 ch équipés de la fonction I-Save.
773
Lannutti
Lannutti Group a choisi le FH 460 ch avec fonction I-Save pour réduire de 10 % la consommation de 1 000 de ses PL.

L’opérateur de transport et de logistique italien Lannutti Group mène sa transition énergétique de la logistique au transport routier. Spécialiste du stockage et de la gestion des flux logistiques de verre de base, le transporteur a déjà compensé une partie des émissions de GES de ses activités logistiques en équipant de panneaux solaires les toits de ses 350 000 m2 d’entrepôts, produisant ainsi 8 millions de kWh d’énergie solaire par an.

Lannutti
Pour renforcer l’efficacité de ses flux rail-route vers l’Europe du Nord, Lannutti a pris la gestion du terminal multimodal de Charleroi, en Belgique.

Avec son projet Float Glass Intermodal System, co-financé par le programme européen Marco Polo, il a aussi fait basculer une partie de ses livraisons européennes de fret et de plaques de verre de la route sur le rail-route, soit à ce jour 255 millions de tonnes-km. L’optimisation des chargements-déchargements grâce à des semi-remorques innovantes et celle des parcours routiers pour neutraliser les kilomètres non productifs contribuent à réduire encore les émissions polluantes.

Renouvellement de 1 000 tracteurs

Lannutti
Valter Lannutti, P-DG

Pour 2021 et 2022, Lannutti Group veut réduire de 10 % la consommation des 1 800 camions de sa flotte européenne. Une opération complexe : celle-ci se répartit dans sept pays (Italie, Espagne, France, Allemagne, Pologne, Tchéquie et Roumanie) desservis en 18 à 24 heures en lots complets ou partiels, transport multimodal et pré- et post-acheminements inclus. Après un an de tests, le transporteur a choisi de renouveler 56 % de sa flotte en acquérant 1 000 tracteurs Volvo FH 460 ch équipés de la fonction I-Save. « Hormis la fiabilité, les facteurs importants sont un poids du camion aussi faible que possible pour permettre une forte charge utile et une consommation aussi basse que possible », souligne Valter Lannutti, P-DG du groupe.

Lannutti
Lannutti s’est équipé de semi-remorques adaptées pour faciliter le chargement et le transport sur chevalet du verre de base.

Gain de 122 000 t de CO2 en 2022

De fait, le nouvel FH a affiché une consommation inférieure de 10 % à celle de son précédent modèle grâce à ses technologies : moteur D13TC turbo-compound, ponts à haut rendement énergétique, fonction I-Cruise couplée à l’I-Roll pour ajuster la vitesse à la consommation et boîte de vitesses I-Shift au logiciel optimisé pour les longues distances. Comme Lannutti dispense à ses conducteurs des formations à l’éco-conduite, le transporteur peut espérer, à raison de 2,67 kg de CO2 émis par litre de gazole (données Futura, 2017) et 150 000 km/an et par véhicule, réduire ses émissions de près de 61 000 t en 2021 et de 122 000 t à partir de 2022.

Train multimodal de verre de Lannutti

Réduction de l’accidentalité

S’ajoutent les technologies de sécurité actives proposées de série, comme l’assistance au changement de voie et le dispositif d’alerte du conducteur. « Nous ne faisons pas de compromis sur la sécurité, précise Valter Lannutti. Offrir à nos conducteurs un poste de travail sûr et confortable contribue à sécuriser nos livraisons et l’indisponibilité d’un camion à cause de réparations coûte cher. »

Notre précédente brève sur le Volvo FH

La zone de chalandise du groupe Lannutti s’étend sur sept pays européens.