• Mots clés connexes
  • SUV

L’Audi Q3 raccroche les SUV compacts

Précurseur sur le segment des SUV compacts, l’Audi Q3 se devait de grossir et de revoir ses attributs de finition et de qualité pour se mesurer aux concurrents plus récents : X1, GLA, XC40 et DS 7 Crossback. Mission accomplie.

1664
Audi Q3

Audi n’avait pas laissé filer l’engouement de la clientèle pour les SUV compacts et dévoilait dès l’automne 2011 son Q3 dont nous vous décrivions ici-même tous les atours (voir notre essai). Depuis, la concurrence allemande du premium, mais pas seulement, s’est réveillée. Et cet Audi Q3 précurseur était devenu bien trop à l’étroit dans ses 4,39 m de longueur et sa présentation aujourd’hui assez datée.

C’est la plate-forme MQB du Volkswagen Tiguan qui sert de base à ce Q3. Un SUV qui prend 10 cm de plus en longueur et pointe dorénavant à 4,49 m, sur un empattement accru de 8 cm (hauteur de 1,58 m, largeur de 1,86 m). Les passagers arrière en sont les premiers bénéficiaires, tout comme le coffre qui passe à 530 l en configuration 5 places. Cerise sur le gâteau : la banquette arrière se fractionne non seulement en 40/20/40, mais elle coulisse aussi sur 15 cm afin d’offrir encore plus de capacité de chargement (530/675 l à 1 525 l).

L’Audi Q3 a grandi

Ce Q3 retrouve donc bien sa place entre un Q2 à 4,19 m et un Q5 à 4,66 m, et récolte au passage la planche de bord numérique avec double écran panoramique, vue récemment dans l’Audi A8 (voir notre essai)… mais il faudra choisir les finitions hautes. Les équipements de série pour le confort, la sécurité et la conduite « semi autonome » seront aussi de la partie.

Sous le capot avant, on retrouvera en novembre prochain la gamme des motorisations essence (à partir de 150 ch) et diesel avec le 4-cylindres 2.0 TDI de 150 ch (35 TDI) et 190 ch (40 TDI) proposés en 4×2 ou Quattro et boîte manuelle ou Tiptronic. De quoi faire largement s’envoler la facture…

Audi Q3

PARTAGER SUR