L’auto-partage public au service des entreprises

Pour les entreprises ne souhaitant pas investir dans leur propre service d’auto-partage, certaines villes proposent des offres spécifiques.

- Magazine N°188
606
L’auto-partage public au service des entreprises

« En moyenne en France, les quatorze services d’auto-partage publics comptent environ 20 % d’abonnées professionnels », souligne Jean-Baptiste Schmider, directeur du réseau France Autopartage.

À titre d’exemple, Nice et son service Auto Bleue, avec actuellement environ 300 abonnés professionnels, proposent aux entreprises un abonnement, avec un forfait de 10 heures d’utilisation par mois. Des heures mutualisées parmi les collaborateurs et reportées sur le mois suivant si non consommées, contrairement à la formule destinée aux particuliers.

« Pour 50 euros par mois, auxquels s’ajoutent 15 euros par personne pour la création du badge,...

PARTAGER SUR