L’auto-partage s’implante peu à peu

Chez Assystem, spécialiste du conseil et de l’ingénierie, l’un des objectifs pour les mois à venir vise à réduire le nombre de véhicules en pool, soit 10 % d’un parc d’environ 1 000 véhicules, en favorisant un système d’auto-partage.

- Magazine N°192
558
L’auto-partage s’implante peu à peu

À noter que les autres véhicules, essentiellement des VP deux places, sont attribués. Assystem a lancé en juillet dernier un appel d’offres auprès du prestataire spécialisé Carbox, d’Hertz et de spécialistes de la LLD. « Pour tester, je compte intégrer quelques modèles électriques dans le cadre de ce parc en auto-partage », souligne Jean Ménétrier, directeur des achats et services généraux. Dans un premier temps, l’auto-partage sera déployé en région parisienne, puis dans d’autres régions, notamment la région toulousaine.

Veolia Environnement s’est également lancé cette année dans l’auto-partage avec Carbox en proposant une...

PARTAGER SUR