Le cas Google Car

Avec les fameuses Google Self Driving Cars qui multiplient les tests grandeur nature aux États-Unis, Google a réussi à imposer dans les esprits son implication dans la voiture autonome.

- Magazine N°196
1183
Le cas Google Car

La société californienne a déjà accumulé des centaines de milliers de kilomètres avec ses prototypes sur des bases de Toyota Prius ou Lexus. Elle a aussi su construire et communiquer sur ses capacités dans ce nouveau domaine : une récente étude du cabinet KPMG montre que les Américains sont plus facilement prêts à faire confiance à Google qu’à un constructeur classique au moment de passer à la voiture autonome.

L’ambition se veut énorme, à la mesure de la cartographie mondiale élaborée par Google. Et les enjeux commerciaux tout aussi imposants, à l’heure où les standards de communication entre véhicules et infrastructures se dessinent,...

PARTAGER SUR