Le chauffard, mauvaise publicité pour l’entreprise

Une enquête menée par TomTom Telematics tendrait à montrer que les mauvais conducteurs sont responsables de la dégradation de l’image de leur entreprise auprès de la population.

666
Le chauffard, mauvaise publicité pour l’entreprise

« 47% des Français sont moins enclins à traiter avec les entreprises dont les chauffeurs adoptent une conduite peu prudente et incivile », indique d’emblée l’enquête menée auprès de 520 adultes par TomTom Telematics, le spécialiste des solutions embarquées.

Un résultat à mettre en relation avec l’appréciation des Français sur la conduite des camionnettes et petits véhicules commerciaux : 2 % seulement des personnes interrogées estiment que leurs conducteurs sont prudents sur la route. Dans le palmarès des mauvais chauffeurs, ces conducteurs devancent les conducteurs de voitures puissantes et sportives (4 %), les chauffeurs de taxi (7 %) et de camion (10 %). Une bonne raison pour surveiller de près la conduite des salariés, selon le prestataire.

PARTAGER SUR