Le choix de l’assurance en direct

 Pour Thierry Bernard, s’assurer en direct reste aussi une piste à explorer. « Il est plus économique de placer son assurance directement auprès d’un assureur : on soustrait alors les frais pris par l’intermédiaire.

456

Toutefois, il faut savoir que l’assureur va lui aussi prélever des honoraires mais moins élevés », détaille-t-il. Avant de rechercher un assureur en direct, mutuelle ou non, il convient de déterminer les prestations offertes, rappelle Lionel Ray : « Outre qu’un agent ou un courtier assiste son client dans la négociation pour obtenir les meilleures conditions d’assurance, il apporte des services que les compagnies ne rendent pas : facturation par filiales, routage des cartes vertes, gestion de la réparation, etc. Et les entreprises constatent que les courtiers, par leur capacité à mettre en concurrence les assureurs entre eux, obtiennent des cotations plus économiques qu’en s’adressant directement aux compagnies. » Une analyse que partage Dominique de Tassigny pour Théorème : « Les intermédiaires, courtiers ou agents généraux, restent indispensables. En effet, la majorité des assureurs ne savent pas s’occuper d’une flotte de véhicules en direct, n’étant pas forcément équipés pour gérer la relation commerciale avec les entreprises. »

Levier de réduction des coûts, l’auto- conduite fait également beaucoup parler d’elle. « Les entreprises ont observé qu’une conduite moins consommatrice de carburant et sollicitant moins le véhicule avait des effets bénéfiques sur la sinistralité, avec l’avantage d’être plus aisée à apprécier que la sinistralité ellemême », confirme Lionel Ray. Un point de vue partagé en partie par Dominique de Tassigny qui prévient cependant : « Une formation, quelle qu’elle soit, est une contrainte. Pour que les formations à la conduite économique aient un sens, il faut qu’elles s’intègrent dans une politique globale de gestion du risque routier, qu’elles émanent de la direction générale et concernent l’ensemble des collaborateurs. Théorème propose d’ailleurs une unité mobile de formation avec deux salles dans un camion pour se déplacer auprès de nos clients. »