Le crédit-bail a le vent en poupe

Le crédit-bail aurait-il les faveurs des entreprises ? Chez Peugeot Professionnel France, on constate un regain d’intérêt des TPE et PME pour ce mode de financement : au sein de la captive, cette solution regroupe 25 % des contrats. « Nous remettons au goût du jour le crédit-bail où l’artisan peut choisir avec une formule de pack de maintenance incluant l’entretien », pointe Jean-François Soulisse.

- Magazine N°201
506

Avantage de cette formule pour les petites structures, les véhicules sont plus facilement revendus à la fin de leur utilisation soit par le concessionnaire, soit par l’entreprise ou ses salariés. « Lorsque le concessionnaire rachète le véhicule, il connaît son état. Et si l’entrepreneur le garde, il est sûr d’avoir un véhicule bien entretenu », rappelle Jean-François Soulisse. Le succès de la formule s’étend aux utilitaires Peugeot, avec une croissance sur les Partner et Expert VU.

Ce développement du crédit-bail se constate également chez Renault, même si les financements se font majoritairement en LLD, soit 85 % de LLD et 15 % en crédit-bail...

PARTAGER SUR