Le Ford Kuga restylé entre en piste à Barcelone

Le SUV compact du constructeur américain a eu droit un lifting extérieur mais aussi intérieur. Dévoilé au Mobile World Congress de Barcelone, il reçoit le nouveau système multimédia connecté Sync 3.

1582
Le Ford Kuga restylé entre en piste à Barcelone

Si de nombreux constructeurs ont fait du salon de Genève l’endroit où sera dévoilé leurs nouveautés, Ford a fait le pari de présenter au Mobile World Congress de Barcelone la version restylée de son SUV compact : le Kuga. Lancé en 2013, celui-ci connaît un vrai lifting esthétique, marqué notamment par l’arrivée d’un nouveau bouclier avant. Se rapprochant des dernières productions maison, l’EcoSport et l’Edge, le SUV adopte une grande calandre trapézoïdale, avec des phares effilés intégrant des feux diurnes à LED.

Si le bouclier arrière n’évolue, lui, que très légèrement, Ford a fait le pari d’une connectivité accrue et d’un habitacle dédié aux nouvelles technologies. Ainsi « le volant et le système de climatisation sont encore plus intuitifs et disposent de commutateurs moins nombreux et plus distincts », détaille le constructeur.

Sync 3 : la véritable nouveauté

Symbole de cette révélation au Mobile World Congress, le système multimédia connecté Sync 3 à commande vocale sera de la partie dans ce Kuga restylé. Reposant sur un écran tactile de 8’’, celui-ci permet aux conducteurs de contrôler leur smartphone, la radio, la navigation et la climatisation en utilisant des commandes vocales simples et usuelles. Sync 3 est aussi compatible avec Apple CarPlay et Android Auto et intègre également la technologie Sync AppLink, pour contrôler un large éventail d’applications pour smartphone.

Du côté des aides à la conduite, le Kuga reçoit un système inédit de stationnement semi-automatique, appelé Active Park Assist, pour se garer en créneau, « et désormais en marche arrière entre deux véhicules sur des places en bataille, grâce à sa fonction d’aide au stationnement perpendiculaire ». Le SUV intègre aussi une version améliorée du système de freinage d’urgence en ville : Active City Stop.

Un nouveau bloc diesel en approche

Sous le capot, le Kuga se dote d’un bloc diesel 1.5 l TDCi 120 ch, remplaçant le vieillissant 2.0 l TDCi de la même puissance. En version deux-roues motrices, il affiche avec ce moteur 4,4 l/100 km et 115 g/km de CO2. Un bloc 2 l TDCi de 150 ch sera aussi proposé en traction avant ou avec la transmission intégrale intelligente iAWD, à 4,7 l et 122 g. Enfin un moteur de 180 ch avec transmission intégrale intelligente iAWD viendra coiffer l’offre diesel pour 5,2 l et 135 g.

L’offre essence se concentrera elle sur le moteur 1.5 l EcoBoost dans ses versions 120 ou 150 ch 4X2 affichant 6,2 l et 143 g. Enfin, la version la plus puissante sera incarnée par une déclinaison 182 ch iAWD promettant 7,4 l en cycle mixte et 171 g.

La commercialisation du Kuga devrait intervenir en septembre prochain en Europe.

PARTAGER SUR