Le Fuso eCanter F-Cell hydrogène fait son entrée

Mitsubishi Fuso lancera un Fuso eCanter F-Cell hydrogène au Japon dès la fin 2020. Mais le Fuso eCanter 100 % électrique restera disponible pour les marchés occidentaux.

357
Fuso eCanter F-Cell

Le Fuso eCanter F-Cell à pile à combustible à hydrogène va prendre le pas sur Fuso eCanter électrique et ce, dès la fin 2020 sur le marché japonais. Mitsubishi Fuso Truck and Bus Corporation (MFTBC) applique ainsi la stratégie de sa maison-mère Daimler qui a décidé d’électrifier dorénavant ses utilitaires avec des piles à combustible à hydrogène afin de rendre la totalité de sa flotte de VU et VI neutre en CO² d’ici 2039. Utilisant de l’hydrogène haute pression à forte densité énergétique, le Fuso eCanter F-Cell disposera d’une autonomie de 300 km et d’un temps de recharge réduit à 10 minutes. Un net avantage sur le Fuso eCanter qui ne dispose que d’une centaine de kilomètres d’autonomie et nécessite toute une nuit de recharge.

Le Fuso eCanter toujours disponible

Fabriqué au Portugal et vendu à 150 exemplaires à travers le monde, le Fuso eCanter restera distribué aux clients qui en auront l’usage. Au Royaume-Uni, où seize eCanter ont déjà été livrés, la firme Calor, fournisseur de gaz butane et propane en bonbonnes, vient ainsi d’acquérir un eCanter de 7,5 t pour livrer la zone à ultra basses émissions (Ulez) du centre-ville de Londres. Échangeant des bonbonnes pleines contre des vides, le VU parcourt près de 100 km par jour avec jusqu’à 2 370 kg de charge et ne recharge ses batteries que la nuit.

Notre précédente brève sur le Fuso eCanter

PARTAGER SUR