Le gouvernement déploie la première zone de contrôle leurre

Bien décidé à enrayer la mortalité routière après une année 2015 dans le rouge, le gouvernement a dévoilé, le 8 février, la première zone de contrôle leurre de la vitesse dans le Pas-de-Calais.

630
Le gouvernement déploie la première zone de contrôle leurre

Confirmé le 27 janvier par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, le déploiement « de zones de contrôles leurres pour lutter contre les excès de vitesse et les comportements dangereux est effectif depuis le lundi 8 février 2016 », a annoncé la préfecture du Pas-de-Calais.

Pour rappel, ce dispositif avait été annoncé en octobre 2015 à l’issue d’un Comité interministériel de la Sécurité Routière, avec à la clé des zones de contrôle de la vitesse, toujours signalées par un panneau, au sein desquelles des radars seront susceptibles d’être ou non présents.

C’est donc dans le département du Pas-de-Calais que ce nouveau type de contrôle a été déployé et plus précisément sur « la départementale 939, entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq ». Pour justifier l’installation de ce dispositif dans cette zone, la Sécurité Routière a expliqué que : « Cette portion de route, longue de 37 kilomètres, et déjà protégée par deux radars, a été choisie pour son caractère particulièrement accidentogène : sur les cinq dernières années, les accidents qui s’y sont produits ont entraîné 6 décès et 28 blessés graves ».

Ce ne sont pas moins de onze panneaux « Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents » qui seront placés le long de l’itinéraire d’ici le 12 février. Ces panneaux, « répartis dans chaque sens de circulation, précèdent 10 emplacements sur lesquels pourront être installés un radar autonome », spécifie la Sécurité Routière. 

PARTAGER SUR