Le Jaguar E-Pace passe en mode hybride

Le Jaguar E-Pace passe enfin à l’hybride rechargeable PHEV avec un CO2 à 44 g. Hybridation légère et Flexfuel sont aussi au programme.

853
Jaguar E-Pace

Le SUV compact Jaguar E-Pace se met à l’hybride rechargeable PHEV. Une hybridation rechargeable à laquelle le grand F-Pace avait déjà droit (voir notre brève). Tout comme ses cousins Land Rover Discovery Sport et Range Rover Evoque (voir notre brève).

Un PHEV propre sur lui

Pour le Jaguar E-Pace, c’est justement de l’Evoque que provient cette chaîne hybride rechargeable sans autre modification. On retrouve donc le 3-cylindres 1.5 essence de 200 ch, aidé par un moteur électrique de 109 ch sur le train arrière. Le tout développe 300 ch. La batterie n’aligne pour sa part que 15 kWh de capacité. Mais elle offre une homologation WLTP à 55 km d’autonomie en mode électrique et un CO2 à partir de 44 g. Ce qui permet aussi de décrocher l’exonération définitive de TVS. Le chargeur embarqué aligne 7 kW de capacité. Pour la charge, comptez trente minutes de 0 à 80 % en 32 kW, ou 1 h 30 sur une borne de 7 kW en courant alternatif. Les prix débutent à 58 800 euros TTC.

FlexFuel et de hybridation légère aussi

Par ailleurs, ce Jaguar E-Pace se met aussi à l’hybride léger. Pour cela, il se dote du 2.0 turbo-diesel de 163 et 204 ch à hybridation légère de 48 V MHEV, pour un CO2 respectivement à partir de 167 et 169 g. Tout aussi séduisant pour les entreprises, le 2.0 turbo-essence de 200 ch à hybridation légère MHEV est proposé en carburation FlexFuel avec un CO2 à partir de 200 g (à partir de 44 400 euros TTC). Une déclinaison FlexFuel déjà proposée sur les Range Rover Evoque et Discovery Sport (voir notre brève).

Jaguar, tout comme Land Rover, sont donc ainsi mieux armés pour se conformer à la norme Euro 6d Full, mais aussi pour atteindre les objectifs de CO2 pour 2021.