Le marché de l’occasion chute en octobre

D’après les dernières statistiques d’AutoScout24, les ventes de véhicules d’occasion ont connu une baisse de forme en octobre avec un repli de 4,2 %. Sur 10 mois, le bilan reste tout de même positif.

511
Le marché de l’occasion chute en octobre

Contrairement au marché du véhicule neuf, celui de l’occasion a connu un mois d’octobre difficile. Après quatre mois d’une hausse continue, les transactions de VO ont régressé de 4,2 % sur cette période avec seulement 486 271 unités écoulées. Reste que « dans l’absolu, ce chiffre, proche des 500 000 unités, demeure élevé », détaille AutoScout24.

Dans le détail, la plate-forme de petites annonces de véhicules en ligne a noté que « le segment des véhicules très âgés, de plus de 10 ans, soit typiquement des transactions entre particuliers, progresse légèrement, alors que les véhicules de 1 à 5 ans, vendus par les professionnels, sont les grands perdants avec une chute nette de 9,4 % en un an ».

Les français dans le dur, le diesel en retrait

Sur ce mois d’octobre, les constructeurs français suivent la tendance générale et affichent des ventes à la baisse. Renault, s’il reste le constructeur le plus vendeur, voit les transactions liées à ses modèles diminuer de 7,29 % (114 402 unités), tandis que Peugeot affiche – 4,71 % (97 276 unités) et le couple Citroën-DS un moindre – 3,42 % (66 766 unités). Le groupe Volkswagen n’a, lui, pas encore été touché par le scandale des diesels truqués avec une part de marché en hausse de presque 1 %, à 12,69 %, soit 61 707 VO vendus.

Du côté des motorisations, l’essence continue sa lente progression et atteint 32,5 % de PdM avec 158 051 transactions. Le diesel a de son côté représenté 66,16 % du marché avec 321 718 échanges.