Le marché de l’occasion marque le pas

Après des mois consécutifs de hausse et une année 2014 en progression de 2,4 %, le marché de l’occasion démarre 2015 de façon plus mitigée selon AutoScout24.

458
Le marché de l’occasion marque le pas

En janvier 2015, le marché VO a reculé de 4,2 % soit 432 268 unités écoulées, contre 450 989 en janvier 2014. Une contre-performance expliquée par un rebond du marché des véhicules neufs dont les ventes ont de leur côté progressé de 8,2 % à 175 794 unités selon le CCFA. Conséquence, le rapport véhicule d’occasion/véhicules neuf passe de 3,0 pour l’ensemble de 2014 à 3,2 en janvier 2015.

Dans le détail, la part de marché des marques nationales régresse pour s’établir à 56 % contre 57 % un an plus tôt. Renault connaît une baisse de 5,9 % à 102 920 unités et obtient 23,81 % de part de marché, tandis que Peugeot recule de 6,24 % (82 335 unités, 19,05 % pdm) et Citroën chute de 4,48 % (56 904 unités et 13,16 % de pdm).

Seules quelques marques parviennent à faire progresser leurs chiffres de ventes, dont Volkswagen qui, avec 31 395 modèles écoulés, augmente son volume de 0,58 %, mais aussi Dacia et Kia qui signent les plus belles progressions à respectivement 16,8 et 6,4 %.

Pour les motorisations, la part du diesel atteint 67,3 % du marché de l’occasion et, à l’image du marché VN, diminue par rapport à la même période en 2014 : à cette époque, la part du diesel représentait en effet 68,5 % des ventes VO. Ce recul profite à toutes les autres motorisations : l’essence voit sa part augmenter de 30,36 à 31,45 %, tandis que les hybrides gagnent 0,7 point à 2 245 unités et l’électrique progresse de 0,03 point à 273 modèles vendus. La part des véhicules au gaz est restée stable à 0,35 % à 1 507 unités.