Le marché des entreprises en hausse de 2,4 %

- Magazine N°116
432

Le marché des ventes de véhicules aux entreprises a encore progressé en 2005 de 2,4 % pour atteindre un volume de 893 554 véhicules. Soit, un total de ventes de 553 665 voitures particulières en progression de 1,5 % par rapport à 2004 et de 339 889 utilitaires en hausse de 3,7 % sur la même période.

Ces chiffres fournis par les constructeurs automobiles ne concernent véritablement que les ventes réalisées à des entreprises ; c’est-à-dire à des flottes, des administrations, des loueurs longue durée ou des loueurs courte durée.

Ce marché, qui atteint à nouveau un niveau très élevé, s’appuie naturellement sur la bonne tenue des ventes de véhicules utilitaires et sur une augmentation de 9 % des ventes aux loueurs courte durée. Quant aux ventes aux flottes, elles progressent plus vite que le marché pour atteindre une croissance de + 4,3 %. Enfin, la LLD baisse pour sa part de 11 %.

La principale surprise tient dans la baisse des ventes et de pénétration de Renault sur ce marché. Ce n’est pas tout à fait une surprise puisque la marque annonce vouloir réduire sa dépendance aux ventes grands comptes peu rentables. La traduction est une baisse de 2,6 % de ces ventes aux entreprises en 2005. Peugeot, dans une moindre mesure, poursuit une politique identique mais ne régresse que de 0,3 %. Enfin, c’est Citroën qui réalise la plus belle opération puisque la marque aux Chevrons progresse de + 6,3 % en 2005. Et il y a fort à croire que 2006 devrait se placer dans la même ligne que l’an passée.