Publi-Communiqué

Le plein d’avantages avec l’hybride Toyota

Économies d’usage, fiscalité avantageuse, respect de l’environnement, diversité des produits et plaisir de conduite : la technologie Full Hybrid Toyota a tout pour séduire. A découvrir au plus vite !

777
Le plein d’avantages avec l’hybride Toyota

1. Une technologie éprouvée, des motorisations efficaces et efficientes

Plus de 6 millions d’hybrides vendus dans le monde, 17 ans d’expérience et quelque 60 milliards de kilomètres parcourus sur les routes : Toyota bénéficie d’un leadership incontestable sur l’hybride.

Ses modèles Full Hybrid ont démontré leur efficacité, aussi bien pour baisser les consommations et les émissions de CO2, que pour protéger l’environnement : les hybrides Toyota ne rejettent aucune particule et très peu de NOX (oxyde d’azote).

Aujourd’hui proposée sur six modèles de la gamme Toyota, la technologie Full Hybrid offre une conduite fluide
particulièrement appréciée des usagers. Et la fiabilité du système permet de rouler au quotidien l’esprit tranquille. Preuve de cette confiance, Toyota offre à sa clientèle une double garantie sur ses hybrides : 3 ans ou 100 000 km sur le véhicule et 5 ans ou 100 000 km sur le système hybride.

2. Moins de CO2 et de pollution, un engagement pour l’environnement

Exemplaires. Les hybrides Toyota affichent les consommations et les émissions de CO2 les plus faibles du marché, de 49 à 101 g/km selon les modèles de la gamme.

Rouler en Full Hybrid Toyota n’entraîne ni contrainte ni sacrifice sur la manière de conduire. Et pour les entreprises, c’est aussi un bon moyen de s’impliquer dans le développement durable. Avec de vrais résultats à l’usage : la technologie Full Hybrid Toyota fait reculer les émissions globales à l’échappement jusqu’à 50 % en ville par rapport à des modèles thermiques. Mieux, le mode 100 % électrique permet d’évoluer à basse vitesse (jusqu’à 50 km/h et sur 2 à 3 km) sans bruit et sans la moindre émission. Ce qui garantit aussi la mobilité en cas de restriction de la circulation lors des pics de pollution.

3. Des économies à l’usage et des coûts réduits

Carburant, entretien, fiscalité mais aussi financement au travers des valeurs résiduelles : face à la concurrence, la gamme Full Hybrid Toyota optimise la compétitivité des différents postes du TCO. De 2,1 à 4,3 l/100 km selon les modèles, la consommation mixte contribue ainsi à maîtriser l’un des plus importants postes de dépenses des entreprises : le carburant.

À cela s’ajoutent des coûts d’entre-tien réduits. Les véhicules hybrides comportent moins de pièces d’usure : en effet, il n’y a pas d’embrayage, pas de démarreur, pas d’alternateur ni de boîte de vitesses. Autant de risques de panne en moins. Pour son Auris Hybride, Toyota annonce un gain potentiel de 2 500 euros sur trois ans et 150 000 km : une économie réalisée sur le carburant, l’entretien et les pneumatiques.

Par ailleurs, les valeurs résiduelles des hybrides ne cessent de progresser. La longue expérience de Toyota en la matière et la fiabilité reconnue de ses modèles lui ont fait gagner la confiance des loueurs et des entreprises, avec à la clé d’excellents taux de satisfaction. De quoi optimiser encore les loyers en location longue durée et in fine le TCO.

4. Une fiscalité avantageuse pour les entreprises

Malgré une légère inflexion du bonus en 2013, l’hybride reste fortement encouragé au sein des entreprises par la fiscalité. Tous les modèles Toyota bénéficient d’un coup de pouce gouvernemental, à savoir un bonus à l’achat de 8,25 % du prix du véhicule, compris entre 1 650 et 3 300 euros. Sous les 60 g/km de CO2, la Prius Rechargeable (49 g) a droit, elle, a un bonus de 4 000 euros. Tous les hybrides Toyota sont exonérés de TVS sur huit trimestres. Au-delà, ils restent bien placés dans la tranche de 50 à 100 g/km de CO2. À raison de 2 euros par gramme de CO2 rejeté, l’entreprise débourse donc moins de 200 euros par an pour la plupart des véhicules. Sans oublier que certains départements offrent la gratuité de la carte grise sur les hybrides.

5. Une offre large adaptée aux besoins des professionnels

L’offre hybride se développe sur tous les segments et ne cesse de gagner en crédibilité auprès des entreprises. Sa part de marché progresse déjà fortement sous l’effet conjugué des normes Euro et des politiques fiscales gouvernementales.

Toyota propose aujourd’hui la plus large gamme de véhicules hybrides : six modèles susceptibles de répondre aux différents besoins des professionnels. De la citadine Yaris au monospace 7 places Prius+ il y en a pour tous les goûts. Plus qu’une technologie vitrine, le mode de propulsion hybride représente aujourd’hui une véritable alternative au diesel. Toyota est le seul constructeur à avoir généralisé cette technologie. Avec succès : à la clientèle des sociétés, la marque vend presque autant de véhicules hybrides que de thermiques.

6. Une expérience de conduite unique pour une route plus apaisée

Démarrer sans aucun bruit, accélérer sans à-coup avec l’agréable sensation de respecter l’environnement : la technologie Full Hybrid Toyota offre une expérience de conduite unique, plus apaisée, moins agressive. De quoi retrouver la sérénité au volant, même dans les embouteillages.

Sur les modèles hybrides Toyota, une petite révolution s’opère entre le conducteur et son véhicule : le silence de fonctionnement et l’absence totale de vibration en mode électrique invitent le conducteur à privilégier tout naturellement les phases de roulage zéro émission. Une incitation permanente à l’éco-conduite.

Pour une plus grande simplicité d’utilisation, tous les modèles hybrides Toyota sont dotés d’un système de démarrage sans clé Smart Start et d’une boîte automatique E-CVT à variateur continu, gage de fluidité.

Le fonctionnement combiné des moteurs thermique et électrique s’opère dans une parfaite harmonie, sans que l’on s’aperçoive des phases de transition. Quel que soit le mode engagé, la puissance ne manque jamais, pour un dépassement par exemple, grâce au couple cumulé des deux moteurs. Au final, on s’habitue vite à ce confort de conduite. Difficile de revenir au diesel après avoir goûté aux charmes de l’hybride.

PARTAGER SUR