Le recyclage du verre, une organisation qui fonctionne

Les pare-brise font partie des déchets non dangereux identifiés par le CNPA. À ce titre, la filière n’est pas réglementée comme peuvent l’être celles des déchets dangereux, à l’instar des filtres, solvants, batteries au plomb, etc.

- Magazine N°171
773
Le recyclage du verre, une organisation qui fonctionne

Du coup, les acteurs doivent s’organiser pour récupérer le verre et le faire recycler. Faire attention à qui l’on confie ses déchets semble cependant être une précaution à prendre, si l’on en croit Mark Novick, directeur marketing de Mondial Pare-Brise. « Nous avons référencé plusieurs sociétés, une démarche qui n’est pas anodine car nombre d’entre elles abusent du mot recyclage et se contentent de procéder à de l’enfouissement propre », explique-t-il. « Certes, dans le domaine du pare-brise, l’enquête à mener est relativement facile : il n’y a que deux usines en France qui recyclent le verre des pare-brise, il suffit de vérifier que les...

PARTAGER SUR