Le retour de la Vanette !

Dévoilé à l’occasion du Salon de Genève en mars dernier, le nouvel utilitaire de Nissan se classe dans la catégorie des fourgonnettes compactes,

418

en dessous du Primastar, un Renault Trafic rebadgé aux couleurs du Nippon et au-dessus, bien sûr, du Kubistar, le clone du Kangoo. C’est pourtant sur la plateforme technique de ce dernier qu’il a été développé par Nissan Angleterre pour une fabrication dans l’usine de Barcelone en Espagne où sont déjà assemblés le Primastar ainsi que le Pickup Navara et le 4×4 Pathfinder. Les connaisseurs de la marque Nissan se souviendront d’un antécédent dans la gamme : la Vanette des années 80 qui fit les beaux jours des livraisons en centre-villes étroits. En effet, le NV200 affiche des dimensions extérieures toujours compactes avec une longueur de 4,40 m pour une largeur de seulement 1,70 m de largeur alors que la hauteur est très correcte avec 1,84 m. Malgré cette relative compacité, la longueur intérieure de chargement s’affiche à 2,04 m au plancher, pouvant être portée à 2,80 m en repliant à plat le siège passager avant. Autre astuce : son seuil de chargement très bas (520 mm) lui permet d’optimiser son volume utile à 4,1 m3, soit environ un quart de plus que la concurrence. Enfin, sa bonne charge utile de 771 kg permet d’envisager le transport d’objets lourds. Sous le capot, on retrouvera le 1.5 dCi venu directement du Renault Kangoo en 86 ch et 200 Nm de couple pour le lancement commercial en septembre prochain. Il sera ensuite complété par la version 106 ch pour 240 Nm.

PARTAGER SUR