Le secteur automobile débute l’année plus sereinement

Selon les dernières données du CNPA, le secteur automobile a repris quelques couleurs au premier trimestre 2014.

374

Selon le dernier baromètre du CNPA, le chiffre d’affaires du commerce et de la réparation de VP et VUL a connu un regain de 2 % au premier trimestre 2014 par rapport à la même période en 2013. Une croissance à laquelle l’activité de vente contribue très largement alors que les volumes des immatriculations des VN et VO ont chacun crû de 2 %. Le marché des VN est dynamisé par le VP, dont la hausse des commercialisations s’établit à 2,9 %, alors que le segment des VUL est toujours à la peine, avec un recul de – 1,6 %.

« Cette progression des VN s’explique notamment par le renouvellement des gammes des constructeurs français, Peugeot et Renault », a souligné Patrick Bailly, président du CNPA, lors d’une présentation à la presse. Du côté des VO, les véhicules de plus de cinq ans ont la cote, avec une augmentation des ventes de 4,2 %. Malgré cette légère embellie, les professionnels restent prudents sur leur avenir : ils sont respectivement 29 et 28 % à anticiper un repli de leur chiffre d’affaires dans la branche vente VN et VO.

« En revanche, le secteur de l’après-vente continue sur sa tendance structurelle négative, même si le repli se fait plus modéré au premier trimestre avec un chiffre d’affaires en baisse de – 0,5 %. L’hiver clément n’a pas aidé, avec un fort ralentissement de l’activité carrosserie », a commenté Patrick Bailly. Avec un impact direct sur les anticipations d’évolution du chiffre d’affaires : les professionnels du secteur sont 38 % à prévoir une diminution, contre 22 % une augmentation.

D’après ces résultats, le CNPA maintient sa prévision de 1,8 million d’immatriculations pour cette année.

PARTAGER SUR