Le Seve à l'heure de l'ouverture

Le Seve à l’heure de l’ouverture

Les 20 et 21 juin prochain, le SEVE ouvrira ses portes au Palais des Congrès de Paris. Objectif affiché : séduire 50 exposants et attirer 3 000 visiteurs. Cette édition dédiée aux services servira de test pour une édition 2007 élargie aux constructeurs.

- Magazine N°119
427

Le SEVE est en passe d’atteindre ses objectifs en terme de nombre d’exposants. A l’heure où nous écrivons, soit à plus d’un mois de la manifestation, Media Salon, l’organisateur a d’ores et déjà enregistré la présence de 38 exposants. Stephan Saraf, directeur du salon, compte bien atteindre l’objectif fixé de 50 exposants. Après un premier rendez-vous qui a permis de réunir l’ensemble des acteurs du marché en 2005, le Salon Européen du Véhicule d’Entreprise se concentre cette année sur les services. En effet, les constructeurs ont choisi cette année de se mobiliser leurs moyens sur le Mondial de l’Automobile à Paris.

Stéphah Saraf s’étonne que les constructeurs ne veulent pas dépenser quelques milliers d’euros pour être présents sur un salon professionnel qui concerne près de 40 % des achats automobiles en France alors qu’elles investissent 5 à 6 millions d’euros pour une manifestation grand public qui ne touche plus que 60 % des ventes.

Quoi qu’il en soit, le SEVE ne désarme pas et présentera au Palais des Congrès une offre représentative en matière de services dédiés aux flottes d’entreprises. « Les PME sont à la recherche d’informations et de solutions pour gérer leurs véhicules », constate Stéphan Saraf. Le SEVE ouvre ses portes sous un climat particulièrement favorable. Le marché du véhicule d’entreprise vient de battre ses propres records. En 2005, les constructeurs ont vendu 893 554 véhicules aux entreprises. Sur un marché déjà mature, la croissance se maintient à 2,4 points. Désormais, les entreprises représentent 35,9 % du marché automobile global. A l’intérieur de ce marché, les ventes aux entreprises progressent davantage que celles aux loueurs de courte et de longue durée avec une hausse de 4,3 %. Autre chiffre significatif, les ventes d’utilitaires lourds et d’utilitaires compacts bondissent respectivement de 6,3 et de 5 %. Et le potentiel de croissance est encore prometteur. Ainsi les PME et les TPE constituent un gisement de croissance important pour doper les ventes. Les loueurs longue durée l’ont bien compris et développent des offres sur-mesure pour cette cible de clientèle.

Outre les grands comptes, le SEVE s’attachera en 2006 à séduire les PME/PMI, les commerçants, les artisans et les professions libérales avec, notamment, un programme de conférence qui leur sera entièrement dédié. Autour du véhicule d’entreprise, tout un marché se développe. Ces véhicules doivent être financés, assurés, entretenus, aménagés, équipés, alimentés en énergie… D’après le SEVE, les dépenses sur un véhicule d’entreprise sont supérieures à celles engagées pour un véhicule particulier. La cinquantaine d’exposants présents au SEVE devrait donc refléter le dynamisme du marché.

Cinq secteurs

Plus de 3 000 responsables de flottes d’entreprises sont attendus pendant les deux jours du salon. L’offre qu’ils pourront découvrir au Palais des Congrès est segmentée en cinq secteurs. Le premier d’entre eux réunira tous les services liés à la gestion de parcs. Parmi les exposants, les visiteurs retrouveront les loueurs de courte et de longue durée, les sociétés de financement, les éditeurs de logiciels de gestion et les sociétés de conseil.

Deuxième secteur représenté, l’entretien et la maintenance rassemblera en son sein les compagnies pétrolières, les réseaux d’entretien, de pneumatique et de réparation, les équipementiers et les manufacturiers.

Le troisième secteur est dédié spécifiquement à l’aménagement des véhicules et à leur marquage. Différents intervenants présenteront leurs réalisations en la matière au Palais des Congrès.

Quatrième volet de la nomenclature, le salon présentera également une offre en matière de protection des biens et des personnes. Assureurs, assisteurs, cabinet d’audit, organisme de prévention et de formation et fournisseurs d’alarmes et d’équipements de protection présenteront leurs solutions pour sécuriser les véhicules et leurs occupants.

Une grande partie du salon est aussi dédiée à l’informatique embarquée et à la télématique. Baptisé Car Office, ce salon dans le salon présentera les dernières solutions développées pour géolocaliser les véhicules, mais offrira également une vitrine aux dernières solutions de navigation, de transmission des données en temps réel, de téléphonie mobile et de reconnaissance vocale.

Des conférences en direct

Outre la présentation de l’offre, le SEVE se veut également une plate-forme de réflexion autour du véhicule d’entreprise. Grâce à un programme de conférence étendu et à des « Rendez-vous express », les responsables de flottes présents pourront découvrir les pratiques de leurs homologues, comparer leurs procédures et découvrir les méthodes des meilleurs spécialistes. Au total,12 conférences traiteront de l’ensemble des sujets liés au véhicule d’entreprise. Quatre thèmes principaux ont été retenus : énergies et développement durable, sécurité et formation, nouvelles technologies d’information et de communication et, enfin solutions dédiées aux PME/PMI. Près de 1 200 congressistes devraient assister à ces débats menés dans une optique dynamique et conviviale. En parallèle,20 « Rendez-vous express », conférences moins longue, traiteront en 30 minutes des thèmes propres aux véhicules d’entreprise dans les PME.

Cette édition 2006 devrait être suivie d’une édition 2007 étendue aux constructeurs automobiles. Mais la pérennité de la manifestation se construira sur la réussite de cette édition dédiée aux services. Rendez-vous est pris.

Le Seve à l'heure de l'ouverture