Le système d’appel d’urgence eCall change la géolocalisation

À l’horizon 2015, la Commission européenne va rendre obligatoires les boîtiers de géolocalisation sur les véhicules. Face aux acteurs historiques de la deuxième monte, les constructeurs pourraient profiter de cette contrainte pour proposer à leur tour des services dédiés spécifiquement aux entreprises, notamment autour de la gestion ou de l’éco-conduite.

- Magazine N°172
1359
Le système d'appel d'urgence eCall change la géolocalisation

Le système eCall d’appel d’urgence européen n’ayant pas vu le jour de bon gré, il le verra de mal gré. Le 8 septembre dernier, la Commission européenne a décidé de légiférer pour obliger les États, les opérateurs mobiles et les constructeurs à déployer ce dispositif d’ici à 2015. À l’origine, ce système devait être généralisé volontairement à toute l’Europe pour 2009. Las, aujourd’hui, seul 0,7 % de tous les véhicules particuliers de l’Union Européenne en sont équipés.

En 2015, la présence de l’eCall sera obligatoire pour la réception des véhicules. À cette date, en cas d’accident grave, un boîtier composera automatiquement le 112, numéro...

PARTAGER SUR