Le Tour de France des véhicules électriques (communiqué de presse de l’UGAP)

Le Groupe La Poste et l’UGAP, la centrale d’achat public, sont respectivement pilote et coordonnateur du groupement de commandes des véhicules électriques (20 entreprises publiques et privées).

491
Le Tour de France des véhicules électriques (communiqué de presse de l'UGAP)

Ces établissements organisent un tour de France avec le concours de l’Avere-France. L’objectif est de présenter la démarche d’achats groupés de véhicules électriques. Ces rencontres vont permettre l’information et le débat avec les collectivités territoriales, en particulier avec les collectivités pilotes pour les infrastructures de recharges électriques. Flottes Automobiles s’associe à ce tour de France des véhicules électriques. Etape par étape, découvrez les politiques des villes en matière d’éco-mobilité à travers les reportages de l’UGAP.

Lancement du tour de France à Lyon

Le coup d’envoi du tour de France des véhicules électriques a été donné le 2 février dernier à Lyon, à l’occasion de l’UGAP expo. Les différents acteurs du groupement de commandes (ADP, Air France, Areva, Bouygues, EDF, ERDF, Eiffage, France Télécom Orange, GDF Suez, Suez Environnement, GRT Gaz, GrDF, La Poste, RATP, SAUR, SNCF, SPIE, Véolia, Vinci et l’UGAP ) ont été présentés ainsi que les objectifs et la finalité de ce tour de France.

Le projet est né du constat de la volonté des collectivités de diminuer l’empreinte écologique de leurs flottes. Or, la démarche d’achats groupés rend possible l’acquisition de véhicules électriques à tarifs préférentiels. Le but est donc de développer ces partenariats, pour permettre une transition vers un parc automobile s’inscrivant dans une logique de développement durable.

Gilles Vesco, Vice-président du Grand Lyon s’est exprimé sur les différents projets mis en place afin d’aller vers une  « ville durable ».

2eme étape à Bordeaux

La 2ème étape du tour de France des véhicules électriques a fait escale le 5 avril dernier à Bordeaux, ville-pilote pour les infrastructures de recharges électriques.

Anne Walryck, adjointe au maire, est revenue sur l’engagement de Bordeaux, ville-pilote pour les infrastructures de recharges électriques.

Pierre Rosier, responsable du parc matériel roulant à la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) présente également les avantages et les inconvénients de ces véhicules, en particulier dans le cadre d’une utilisation urbaine, et expose ses attentes face à la nouvelle génération, dont il est beaucoup attendu en termes d’autonomie et de coût d’utilisation.

Prochaines étapes du tour de France des voitures électriques

  • Jeudi 26 mai à Aix-en-Provence
  • Jeudi 16 juin à Rennes 
  • Mercredi 6 juillet et Jeudi 7 juillet à Alès dans le cadre des 2èmes rencontres internationales des voitures écologiques (RIVE 2011)
  • Mardi 27 septembre à Grenoble
  • Jeudi 6 octobre à Strasbourg
  • Mardi 22 novembre à Paris lors du Salon des Maires
PARTAGER SUR