Le Toyota C-HR monte en puissance

Le C-HR, le crossover urbain de Toyota, s’offre une deuxième motorisation hybride plus performante de 184 ch. Et quelques évolutions esthétiques et technologiques.

766
Toyota C-HR

Le Toyota C-HR était jusqu’ici proposé avec une seule motorisation « full hybrid » de 122 ch, jugée par certains un peu limitée. Il reçoit désormais une nouvelle version essence-électricité plus musclée de 184 ch. Le crossover reprend ainsi la même gamme de moteurs que sa sœur la Corolla. Basé sur un 4-cylindres 2.0, ce bloc hybride gagne 62 ch mais s’avère un peu plus énergivore : à partir de 118 g/km de CO2 selon le WLTP. Ce qui lui vaudra un malus dès l’année prochaine, un comble pour ce modèle hybride.

Une meilleure intégration des smartphones

Selon Toyota, cette dernière version du C-HR bénéficiera de nouveaux réglages de châssis et de direction. L’objectif est d’offrir des sensations de conduite plus dynamiques, sans pour autant nuire au confort. Le C-HR en profite également pour adopter un nouveau système multimédia compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Tandis que son design évolue très légèrement à travers, entre autres, des optiques avant et arrière équipées de la technologie LED. Tarifs et dates de commercialisation n’ont pas encore été dévoilés.

 

Toyota C-HR 1.8 Hybrid 122 ch : à partir 109 g/km (WLTP)

Toyota C-HR 2.0 Hybrid 184 ch : à partir 118 g/km (WLTP)