Le Volvo XC40 hybride rechargeable affiche 44 g

Volvo commercialisera en fin d’année la version T5 Twin Engine hybride rechargeable de son SUV compact XC40 à 47 500 euros TTC en Business.

2933
Volvo XC40 hybride rechargeable

L’hybridation n’est pas un vain mot chez Volvo qui décline toute sa gamme en motorisation hybride rechargeable essence. C’est donc au tour de son SUV XC40 d’adopter l’électrification dans une configuration inédite. En effet, il s’agit ici d’un moteur électrique de 82 ch logé dans une nouvelle boîte automatique à double embrayage 7 rapports. Le tout est accouplé au « petit » 3-cylindres 1.5 l turbo poussé à 180 ch contre 163 ch dans la version standard du XC40 T3 et boîte auto à convertisseur 8 rapports (voir notre essai).

La puissance maximale fait donc un bond à 262 ch, tout comme le couple disponible de 265 Nm, soit 160 Nm supplémentaires. À l’inverse, les émissions de CO2 retombent à 44 g contre 151 g, et la consommation en NEDC corrélé pointe à tout juste 1,9 l/100 km contre 6,7 l.

56 g de CO2 en WLTP

En WLTP au 1er janvier 2020, ce CO2 s’élèvera à 56 g au maximum, avec en principe toujours une exonération de TVS à vie en France (moins de 60 g). Incidemment, l’autonomie en mode électrique passera alors à 42 km contre 50 km en NEDC.

Notez par ailleurs que cette hybridation essence est différente de celle des modèles plus gros comme les XC60 ou XC90. De fait, ce XC40 T5 Twin Engine demeure une traction car toute la chaîne électromécanique se loge sous le capot avant. La batterie de 10,7 kWh de puissance est pour sa part logée dans le tunnel central, laissant la capacité du coffre inchangée : de 460 l à 1 336 l au maximum (avec roue de secours galette).

La production de cette version du XC40 dans l’usine de Gent en Belgique ne débutera qu’en novembre prochain mais le carnet de commandes est ouvert en France dès aujourd’hui.

Voir notre dernier dossier sur les véhicules hybrides