L’eCall, obligatoire à partir de 2015

La Commission européenne a adopté deux propositions visant à rendre obligatoire le système d’appel d’urgence eCall.

473
L’eCall, obligatoire à partir de 2015

Les deux textes prévoient, d’ici octobre 2015, l’installation obligatoire du dispositif d’appel automatique en cas d’accident sur tous les nouveaux modèles de VP et VUL, ainsi que la mise en place des infrastructures nécessaires pour recevoir et traiter les appels dans les centres d’appels d’urgence. Le système eCall appelle en effet automatiquement le 112, le numéro d’appel d’urgence unique européen, et indique aux services d’urgence la position du véhicule accidenté, même si le conducteur est inconscient ou incapable de téléphoner.

Objectif de ces mesures : faire reculer la mortalité routière. Grâce aux données reçues, les services d’urgence pourront venir plus rapidement en aide aux conducteurs. « La technologie eCall est susceptible de sauver des vies en réduisant considérablement le délai d’intervention des services de secours, et ce partout dans l’UE », a souligné Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne. L’institution estime que l’eCall pourrait diminuer les délais d’intervention des secours de 40 % dans les zones urbaines et de 50 % dans les zones rurales, avec à la clé jusqu’à 2 500 vies sauvées chaque année.

Mais outre ces bénéfices en matière de sécurité routière, la Commission espère que le dispositif limitera les embouteillages causés par les accidents. L’eCall n’a pas fini de faire parler de lui…

 

PARTAGER SUR