L’électrique, c’est pour quand ?

« Le véhicule électrique, l’hybridation, tout le monde est d’accord, mais pour les déployer chez le voisin plutôt que chez soi ». En une phrase, un gestionnaire de flotte interrogé a parfaitement résumé le paradoxe de l’électrique au sein des flottes.

- Magazine N°218
1065
L'électrique, c'est pour quand ?

Si beaucoup regardent l’électrification comme un futur possible, beaucoup aussi reportent à plus tard la réflexion, « en attendant de voir ». De fait, la question de l’autonomie demeure aujourd’hui entière, tout comme celle du réseau de recharge.

« Nous voyons effectivement de plus en plus de demandes d’entreprises sur ce sujet mais il s’agit là d’une démarche RH et environnementale, et non pas d’initiatives de gestionnaires de flotte », souligne à ce propos Édouard Rance pour ERCG.

Le PMU s’est de son côté lancé dans l’électrique. Mais après plusieurs années d’expérimentation, le constat se fait sans appel. « Nous avions six Bolloré Bluecar...

PARTAGER SUR