Leo&Go : un nouveau service d’autopartage à Lyon

Le service d’autopartage Leo&Go est entré en service le 1er septembre 2021 à Lyon, avec une flotte de Peugeot e-208 électriques et de Toyota Yaris hybrides non rechargeables.
1876
Leo&Go

Le spécialiste des technologies de mobilité partagée Vulog a lancé, le 1er septembre 2021, un nouveau service d’autopartage dans la métropole de Lyon. Baptisé Leo&Go, il propose des véhicules 5 places hybrides et électriques en libre-service, accessibles 24h/24 et 7j/7 au sein d’une zone définie.

Pour cela, il faut passer par une application mobile disponible sur l’Apple Store et le Google Play Store. L’inscription au service est sans frais et comprend le parking, l’assurance et la recharge ou le carburant. Il est possible de réserver une voiture quinze minutes à l’avance. L’utilisation est ensuite facturée 0,30 euro TTC la minute, plus 1 euro de frais de déverrouillage du véhicule (0,24 euro pour le tarif solidaire).

La minute ou le forfait

Leo&Go propose également des forfaits, avec par exemple 12 euros TTC pour une heure d’utilisation dans la limite de 50 km ou bien 99 euros TTC pour deux jours dans la limite de 100 km. « Chaque kilomètre supplémentaire sera facturé 0,30 euro TTC », précise la société.

Quel que soit le trajet effectué, le véhicule doit être garé en bout de course dans une zone définie qui correspond pour l’instant au périmètre de la zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) lyonnaise, à savoir les villes de Lyon et Villeurbanne. Quelques places sont également réservées dans le parking P4 de l’aéroport de Lyon.

La flotte de Leo&Go comprend actuellement des Peugeot e-208 électriques et des Toyota Yaris hybrides non rechargeables. Le constructeur japonais Toyota avait en effet signé un partenariat avec Vulog en mai 2021 pour la livraison de 200 unités. « Ce partenariat a vocation à s’inscrire dans la durée », a indiqué Toyota, qui veut devenir une entreprise de mobilité.