Les avertisseurs de radars face à la nouvelle législation

Ne les appelez plus avertisseurs de radars mais « assistants d’aide à la conduite ».

- Magazine N°178
558
Les avertisseurs de radars face à la nouvelle législation

Le gouvernement voulait interdire ces dispositifs mais les fabricants se sont mobilisés et un protocole d’accord a été signé avec le ministère de l’intérieur. Le décret du 3 janvier 2012, paru au Journal Officiel, modifie l’article R413-15 du Code de la route dans ce sens. Les systèmes signalent désormais les sections de voies dangereuses et les points de danger. Les informations sont données soit par les services de l’État, soit par les autres utilisateurs d’appareils. Les radars fixes et mobiles sont encore signalés mais sans que leurs positions exactes ne soient données. La « zone de danger » ou de contrôle des vitesses est de 4...

PARTAGER SUR