Les bornes en prise aux incertitudes

Le déploiement des bornes de recharge électrique s’organise peu à peu, à l’initiative des collectivités locales tout d’abord, mais également d’acteurs privés. Cependant, de nombreuses inconnues ralentissent encore le mouvement : ces bornes sont très loin d’être standardisées et leur installation peut aussi imposer de lourds travaux de voirie.

- Magazine N°165
511

Environ 10 millions dans quinze ans : c’est le nombre de bornes de recharge, à destination des véhicules électriques et hybrides, envisagé par le ministère du développement durable dans son point d’étape du « plan véhicules électriques » annoncé à l’occasion du Grenelle 2 de l’environnement. Un plan qui anticipe que seules 10 % des bornes seront d’usage public, soit 15 000 en 2015 (voir ci-dessous), le reste relevant des particuliers ou des entreprises.

Dans les agglomérations françaises, les plans d’installation prennent forme. L’Avere, association qui réunit les acteurs de la « mobilité électrique », des constructeurs automobiles jusqu’aux...