Les breaks du segment H (luxe) : grande classe et grande sobriété

Quatre modèles, pas un de plus, pour quatre marques dont une seule n’est pas allemande mais sino-suédoise : Volvo. Ces spécialistes du haut de gamme ont toujours décliné leurs berlines de luxe en carrosserie break. Ou comment lier l’utile à l’agréable !

- Magazine N°172
1330

Outre leurs caractéristiques dignes des meilleurs cargos, ces quatre immenses breaks réussissent la prouesse de demeurer sous les 140 g et même 120 g pour la Volvo V70 1.6 DrivE 110 ch – un peu juste tout de même en performances… Un segment à ne pas négliger donc, d’autant que pour tous ceux qui souhaitent accéder à ces grandes routières très habitables, les progrès technologiques permettent d’aligner des cavaleries inédites : 215 ch et 134 g toujours pour la Volvo V70 mais aussi 204 ch et 139 g pour la nouvelle Audi A6 3.0 V6 TDI en boîte auto Multitronic s’il vous plaît !, ou encore 136 g pour 204 ch avec la Mercedes E 250 CDI. En comparaison,...