Les breaks du segment M (routières) : mieux qu’une berline

Avec seize modèles pour les routières et grandes routières, déclinaisons traditionnelles de la berline, ces grands breaks sont tout autant parfaitement dessinés que pratiques. Avec, en outre, des capacités de coffre séduisantes et une vraie dimension statutaire.

- Magazine N°172
909
Les breaks du segment M (routières) : mieux qu'une berline

Pour ce segment des grands breaks, les émissions de CO2 deviennent différenciantes par rapport aux seuils de TVS de 4 euros/g pour les véhicules de 101 à 120 g et 5 euros/g de 121 à 140 g – deux chiffres qui pourraient bien passer à 5 et 10 euros en 2012. Il faut y ajouter, jusqu’à la fin 2011, un bonus pour les breaks dont le CO2 est inférieur à 110 g. Seuls deux modèles répondent à ce dernier critère : la récente Peugeot 508 SW 1.6 e-HDi 112 ch en boîte manuelle pilotée et la Renault Laguna 1.5 dCi 110 ch. Toutes deux disponibles par ailleurs en finition Business. La dernière-née du lion a quelque peu sacrifié ses capacités de chargement...