Les constructeurs passent à l’offensive

L’année 2010 l’avait un peu occulté : le marché des immatriculations dépend pour beaucoup du dynamisme des sociétés à commander de nouveaux véhicules et à souscrire des services toujours plus nombreux.

- Magazine N°168
391
Les constructeurs passent à l’offensive

Portés par le succès des primes à la casse et autres bonus à l’achat, les vendeurs de voitures n’avaient d’yeux l’an dernier que pour les particuliers. La donne a bien changé en ce début 2011 : avec la fin des aides gouvernementales à l’achat pour les particuliers, tous les regards se tournent vers la clientèle des entreprises.

Les constructeurs le déclarent à l’envi : « 2011 est l’année des entreprises ». C’est la raison pour laquelle ils fourbissent leurs armes de conquête. D’abord en proposant des véhicules qui correspondent aux attentes des gestionnaires de parc, faiblement consommateurs en carburant, peu émetteurs de CO2 et riches en...