Les flottes sont-elles prêtes à passer au vert ?

GE Fleet Services, initiateur du premier projet «vert» de la LLD, cherche aujourd’hui à mesurer la sensibilité écologique des gestionnaires de flottes. Pour ce faire, il vient de lancer sur la toile une grande enquête nationale auprès des décideurs. Résultats : le 20 juin prochain.

- Magazine N°119
445

Baptisée « Véhicules et développement durable : quels enjeux pour les entreprises ? », l’enquête on-line de GE Fleet Services s’est achevée le 24 mai dernier. Durant un mois, les décideurs et les gestionnaires de flottes ont été invités à s’exprimer sur la politique de leur entreprise en matière de protection de l’environnement, sur leur connaissance des mesures existantes pour favoriser l’acquisition de véhicules moins polluants et, plus généralement, sur la façon dont ils pensaient pouvoir concilier écologie et économies.composé d’une dizaine de pages, ce questionnaire anonyme a été conçu par un spécialiste des études en ligne, la société Opinion Way. Son but : permettre de mesurer la sensibilité écologique des gestionnaires de flottes, mais aussi « de dresser l’état des lieux et les perspectives d’une gestion de véhicules plus respectueuse de l’environnement, dans un secteur où écologie et économie ne vont pas encore systématiquement de paire », explique Aymar Hénin, Général Manager et gérant de GE Fleet Services en France.

Actuellement en cours de dépouillement, l’enquête sera officiellement clôturée le 20 juin prochain. C’est en effet à cette date que le loueur fera part de ses résultats, au cours d’une grande soirée de débats organisée sur le thème de l’automobile et l’environnement.

A noter enfin que cette grande enquête nationale s’inscrit dans la continuité du projet «Green», lancé par GE Fleet Services en octobre dernier. Une initiative « qui a pour but de proposer des offres pertinentes avec de réelles solutions écologiques et économiquement avantageuses pour nos clients », rappelle Arnaud Muller, directeur marketing du loueur en France.