Les flottes s’organisent à l’international

Nombre d’entreprises ont une approche internationale de leur flotte automobile. Les achats en assurent généralement le pilotage, avec d’indispensables relais régionaux ou nationaux. Il ne s’agit plus seulement de jouer d’un levier de volume, mais de déployer des politiques groupe en matière d’optimisation des coûts, de sécurité ou de développement durable.

- Magazine N°178
985

La mondialisation économique fait rapidement évoluer les flottes d’entreprises. Celles-ci deviennent toujours plus internationales au fil des ouvertures de branches commerciales, ou des implantations de nouveaux moyens de production. Sans parler des fusions-acquisitions qui jalonnent le parcours de nombre de groupes. Ainsi, fin 2010, c’est dans la foulée d’un rachat qu’Econocom a été amené à internationaliser son approche.

« L’entreprise a changé de dimension avec la reprise d’ECS, qui faisait à peu près notre taille et appartenait à la Société Générale. La flotte automobile a quasiment doublé pour atteindre 2 000 véhicules, désormais...

PARTAGER SUR