Les immatriculations de VUL repartent à la baisse

Le répit aura été de courte durée : en juillet, les immatriculations de VUL de moins de 3,5 tonnes dans l’Europe des 27 ont effectivement augmenté de 2,3 % par rapport au même mois de 2012. 

365

Une hausse en trompe-l’œil, due à un calendrier favorable comptant un jour ouvré supplémentaire. Mais selon les chiffres de l’ACEA, les immatriculations sont reparties à la baisse en août avec des ventes en recul de 5,1 % à 76 576 unités. Si le Royaume-Uni et l’Espagne enregistrent des résultats positifs en augmentant respectivement leurs ventes de 11,1 % et 13 %; ce n’est pas le cas de la France, de l’Allemagne mais surtout de l’Italie avec les contre-performances suivantes : – 5,8 %, – 10 % et – 20,9 %.

Sur les sept premiers mois de 2013, le marché européen des VUL de moins de 3,5 t a décroché de 4,8 %, comparé à la même période de 2012. Une chute principalement expliquée par les mauvaises performances du marché français (- 7,4 %), allemand (- 7,6 %) mais aussi italien (- 19 %). Sur cette période, l’UE des 27 a enregistré 873 590 immatriculations.