Les loueurs sous le signe du développement durable

Le bilan 2010 des nouveaux services et prestations de la LLD prouve une nouvelle fois que les loueurs sont à l’écoute de leurs clients. Le thème de la mobilité durable reste ainsi au cœur de leurs préoccupations. Et les nouvelles habitudes d’utilisation de l’automobile s’imposent, que ce soit via l’auto-partage ou la location moyenne durée.

- Magazine N°162
509
ALD Automotive a choisi l’iPhone pour promouvoir l’éco-conduite. Simple d’utilis

Chaque année le sujet revient sur le devant de la scène : au service de leurs clients, les loueurs font-ils encore preuve d’imagination et d’esprit créatif ? Et chaque année, sauf conjoncture exceptionnelle, c’est la bonne surprise. Les innovations sont toujours et encore au rendez-vous. Il y a, certes, des thématiques plus porteuses que d’autres : le développement durable, l’éco-conduite ou encore l’émergence d’une mobilité citoyenne figurent actuellement au premier rang. Mais les loueurs investissent aussi dans l’amélioration de leurs outils existants, que ce soit la gestion du parc, la restitution ou encore la revente de véhicules d’occasion. Revue de détail des lancements les plus marquants de 2010.

Les loueurs doivent jouer l’innovation et la créativité

Les loueurs sont des assembleurs de services et les services seront, dans l’avenir, l’un des moteurs de la croissance économique. Tel est le constat fait en juin dernier lors de la convention nationale du SNLVLD par Michèle Debonneuil, économiste et membre du Conseil économique et social (CES). Une conclusion qui ouvre aussi des perspectives aux loueurs longue durée, confrontés à l’arrivée à maturité de leur marche et à une révolution de l’usage de l’automobile dans la plupart des pays développés au nom du développement durable et de l’écologie. « Il faudra apporter la diversité, la montée en gamme des services et la créativité », expliquait encore en substance l’économiste du CES. Les nouvelles technologies sont, à ce titre, un outil précieux au service de l’innovation des professionnels de l’automobile. Sans oublier la « fée électricité » qui devrait progressivement monter en puissance dans les flottes et – par voie de conséquence – chez les loueurs longue durée, symbole de la voiture propre que les pays développés appellent de plus en plus de leurs vœux.

En bref…

Développement en 3D pour Parcours

Parcours a poursuivi son développement en 3D en ouvrant deux nouveaux sites a Aix-en-Provence et Mulhouse, intégrant une agence de location longue durée, un atelier de mécanique et carrosserie et un centre de revente VO. Il a par ailleurs ouvert une agence à Lyon pour accompagner la croissance en Rhône- Alpes.

  LeasePlan joue la carte du VU sur mesure

Le loueur a construit une politique globale VU, baptisée Van Policy, qui prend en compte tous les besoins métiers, avec des experts en interne et l’aide de partenaires. Cette démarche permet au loueur d’apporter une réponse adaptée a chaque profil de client et de VU.

Diac déploie son offre CAR +

Depuis juin, l’offre d’éco-conduite, de sécurité routière et de télématique embarquée, CAR +, est disponible pour les commerçants, artisans et professions libérales. Dans le détail, CAR + comporte plusieurs volets : la conduite est facilitée par le module CAR +NavBox, qui propose un bouquet de services et des données pratiques (échéance de la prochaine vidange, carburant le moins cher, parking le plus proche). La gestion du parc est optimisée grâce a CAR +Webdata, qui donne des informations sur le suivi de consommation, les taux d’émissions de CO2, etc. Quant la sécurité et a l’éco-conduite, elles sont dispensées via une formation avec l’Ecole Française de conduite (EFC).

Bilan 2009 du SNLVLD

Si les loueurs multiplient les offres de services depuis le début de l’année, ils n’en ont pas moins connu une année 2009 très difficile. Voici quelques éléments tires des chiffres 2009 du SNLVLD.

Après des années de croissance continue pour les loueurs longue durée, l’évolution à la baisse des mises à la route en 2009 s’explique notamment par la prolongation des contrats, préférée à leur renouvellement par les entreprises clientes.

Après des années de croissance continue pour les loueurs longue durée, l’évolution à la baisse des mises à la route en 2009 s’explique notamment par la prolongation des contrats, préférée à leur renouvellement par les entreprises clientes.


Les effets conjugués de la prolongation des contrats et de la diminution des mises à la route ont fait que le parc géré en LLD s’est stabilisé à près de 1,11 million de véhicules l’année dernière. Selon l’étude, ce sont 80 000 mises à la route qui ont disparu, soit l’équivalent de cinq années de croissance de 2003 à 2008.

Les effets conjugués de la prolongation des contrats et de la diminution des mises à la route ont fait que le parc géré en LLD s’est stabilisé à près de 1,11 million de véhicules l’année dernière. Selon l’étude, ce sont 80 000 mises à la route qui ont disparu, soit l’équivalent de cinq années de croissance de 2003 à 2008.

La prolongation des contrats a logiquement impacté le volume des restitutions, en baisse de plus de 10 % entre 2008 et 2009.

La prolongation des contrats a logiquement impacté le volume des restitutions, en baisse de plus de 10 % entre 2008 et 2009.

PARTAGER SUR