• Mots clés connexes
  • SUV

Les SUV de luxe : Un segment en hausse permanente

Dans le segment des 4x4 et SUV, la catégorie dit « de luxe » qui débute avec le BMW X3 et l’Audi Allroad ne connaît pas la crise. (+ 5,1 % en 2006, autant au premier trimestre 2007). Alors que les tous-terrains traditionnels perdent du… terrain au profit des petits 4x4 économiques et des SUV de loisirs, compacts et polyvalents.

- Magazine N°129
541

L’année a commencé en fanfare pour les allemands puisque le Mercedes ML, entièrement renouvelé réussit à conserver la première place du podium avec 7 159 immatriculations en 2006 (+ 96,8 %) mais doit la laisser au «nouveau» BMW X3 pour le 1er trimestre 2007 qui s’arroge 1 785 ventes (+ 21,9 %) contre 1 602 immatriculations pour le ML (- 20,4 %). Il n’en reste pas moins que le SUV haut de gamme de la marque à l’Etoile est le seul à proposer une offre de trois moteurs diesels : le 3. 0 V6 de 190 ch du ML 280 CDI (13 CV), sa version poussée à 224 ch en ML 320 CDI (15 CV) et le majestueux 4. 0 V8 de 306 ch du ML 420 CDI. Si ce monstre ne vous suffit pas, le récent GL fabriqué sur les mêmes lignes américaines de l’usine de Tuscaloosa, dont les dimensions passent à 5,09 m de longueur (soit 30 cm de plus que le ML) est aussi proposé avec en 320 CDI 224 ch (15 CV) et 420 CDI 306 ch (23 CV). De quoi transporter tous vos collaborateurs !

Le BMW X3 bénéficie pour sa part d’un relifting et de nouveaux moteurs pour repartir dans les immatriculations sans jamais vraiment affolé le leader. Pour le booster, ce dont il avait vraiment besoin, le 4 cylindres 2. 0 l passe à 150 ch, niveau d’accès à la gamme (9 CV). Il est suivi par le six cylindres en ligne 3. 0 l de 218 ch (14 CV) et couronné par sa version double turbo parallèle de 286 ch (19 CV). Son grand frère X5 a eu droit à une cure de jouvence encore plus radicale puisque, outre son nouveau châssis plus moderne et ses dimensions accrues, il a droit aux versions « up to date » du six cylindres 3. 0 l en 235 ch (16 CV) en attendant le 286 ch. En chute l’année dernière de – 33,4 %, il devrait repasser en troisième position cette année au détriment de l’Audi Q7.

Les revers de l’effet nouveauté

Le grand et monstrueux SUV Audi, fabriqué en Europe de l’Est et non pas aux Etats-Unis a su remplir son carnet de commandes grâce à l’effet de nouveauté et l’attente des clients, très fidèles ! Lancé début 2006 avec un seul moteur diesel, le 3. 0 V6 TDI de 233 ch (16 CV), il se voit renforcé par le 4. 2 V8 TDI de l’Audi A8 qui développe 326 ch (CV non déterminé).

Le Q7 est suivi de près par son grand frère dont il dérive partiellement (châssis plus court), le Volkswagen Touareg qui s’est payé un sérieux relifiting et une remise à niveau bienvenue le replaçant dans le haut du segment. Si ses ventes ont chuté d’un bon tiers l’année dernière, il repart à la hausse avec un petit 1,5 % de progression pour le 1er trimestre 2007. Ses motorisations diesels n’ont en revanche pas évolué et l’on retrouve le cinq cylindres 2. 5 R5 TDI de 174 ch (12 CV), le 3. 0 V6 TDI de 225 ch (16 CV) et le 5. 0 V10 TDI de 313 ch (24 CV) assez exclusif dans son genre…

Le classement demeure aussi inchangé pour son challenger, le Volvo XC 90 qui enregistre néanmoins une baisse chronique (-16,1 % en 2006, – 21,1 % début 2007), en raison de son âge canonique, il est né en 2002… Il a pourtant bénéficié d’un léger facelift au printemps 2006 et de l’apport d’une nouvelle puissance de son cinq cylindres 2. 5 l en 185 ch (11 CV).

Le Range fait de la résistance

Le Range Rover Sport a fait une belle année 2006 en raison de la nouveauté qu’il représentait par rapport au Range vieillissant (+ 16,5 % à 1 421 immatriculations) mais il chute de 30 % début 2007. Pourtant, ce SUV raccourci par rapport au Range et basé sur le châssis très moderne du Discovery a les arguments du segment luxe : équipements haut de gamme et motorisations à l’avenant. Dont le récent TDV8 de 272 ch (20 CV) dérivé du TDV6 de 190 ch (13 CV). Par conséquent, le Range Rover fait un peu de résistance et s’immatricule à peine moins au 1er trimestre 2007 (276 contre 323 pour le Sport) avec un seul moteur diesel, le TDV8 (272 ch,20 CV) qui a remplacé l’année dernière le Td6 hérité de BMW.

Le Jeep Grand Cherokee arrive tout de même à s’insérer entre les deux Range Rover, à la 9e place pour le 1er trimestre 2007 (315 immat. , – 21,3 %). Renouvelé en 2004, il souffre de la concurrence allemande et britannique ainsi que de sa disponibilité avec un seul moteur diesel, le 3. 0 V6 CRD de 218 ch (15 CV) venu de Mercedes. Et le repositionnement de Jeep vers le bas de gamme avec les Compass, Commander et futur Cherokee basés sur les châssis de SUV Dodge ne vont pas le servir.

L’hybride se porte bien

Si nous ne traitons pas les Lexus RX et Porsche Cayenne, disponibles uniquement en essence et en hybride pour le japonais (en 2009 pour l’allemand), il n’en reste pas moins que ces fameuses versions électrique-essence peuvent tout à fait se comparer aux modèles diesel, tant en émissions de CO2 qu’en coût d’usage (TVS spécifique). Et leurs immatriculations se portent bien avec une 7e place pour le Lexus RX400h (335 unité, + 65 %) au 1er trimestre 2007 et une onzième place pour le Porsche (lire aussi ci-contre).

L’Audi Allroad arrive en 10e place en 2006 (705 immatriculations) avec une version entièrement nouvelle basée sur la récente Audi A6. Ce grand break surélevé, aussi baptisé plus récemment cross-over par les «marketeurs», séduit toujours par ses prestations originales à mi distance entre le SUV, le break et le monospace. Il a aussi pour lui ses deux moteurs diesels de la banque d’organes VW : le 2. 7 V6 TDI de 180 ch (12 CV) et le 3. 0 TDI de 225 ch (15 CV).

PARTAGER SUR