Les Transports CST réduisent de 8,3 % leurs émissions de CO2 avec Scania

Présents en région et en Île-de-France, les Transports CST ont réduit leurs émissions de CO2 de 8,3 % en moyenne grâce à l’acquisition d’un Scania au gaz et de quatre Scania au biodiesel Oleo100.

955

Avec un site dans le Loiret, à Darvoy (45), et un autre en région parisienne, à Bondoufle (91), les Transports CST ont acquis des poids lourds Scania et réduit de 8,3 % leurs émissions de CO2. Pour ses activités franciliennes de transport avec location de véhicule avec conducteur, Suleyman Cirpan, gérant de CST, a pris chez le constructeur suédois un porteur motorisé au gaz. L’autonomie de celui-ci est limitée à 600 km, mais « il circule en région parisienne où les approvisionnements ne posent pas de problème », précise le gérant. Selon qu’il consomme du gaz fossile ou du biogaz, le véhicule réduit ainsi ses émissions de CO2 de 15 à 90 %.

Oleo100 pour les grands trajets

Pour ses transports de lots complets agroalimentaires et industriels au départ de Darvoy vers les régions Centre, Bourgogne Franche-Comté, Auvergne Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées, Suleyman Cirpan a opté pour quatre tracteurs Scania R450 roulant au biodiesel Oleo100 du groupe Avril, conçu à partir d’huile de colza. Le choix est économique et écologique : « Le biodiesel offre plus de souplesse et un coût moindre à l’achat, explique le gérant. Une cuve de 50 m3 nous permet de nous fournir directement auprès du groupe Avril. » En roulant au biodiesel, ces poids lourds réduisent de 85 % leurs émissions de CO2, tout en conservant une autonomie identique à celle des poids lourds diesel. En cas de manque d’Oleo100, ils sont conçus pour rouler également avec du gazole B7 ou un mélange des deux. Grâce à ces cinq VI intégrés dans sa flotte de 52 véhicules divers, Transports CST peut se targuer auprès de ses clients de réduire de 8,3 % en moyenne ses émissions annuelles de CO2.

PARTAGER SUR