Les véhicules des segments A et B

La commercialisation, en début d’année, des Citroën C-Zéro, Peugeot iOn et Mitsubishi iMiev a quelque peu modifié le paysage du véhicule électrique urbain en faisant descendre dans la rue des voitures « comme les autres » mais… silencieuses.
1402

En termes d’agrément de conduite et de coût d’usage, elles font valoir de réels arguments mais ne s’affranchissent pas des restrictions classiques des véhicules électriques conçus sur des plates-formes de voitures thermiques : l’espace disponible pour les batteries prend logiquement la place des bagages dans le coffre et l’autonomie réelle est réduite à environ 100 km. Enfin, leur prix de vente demeure dissuasif à près de 30 000 euros, bonus de 5 000 euros déduit, ou en location longue durée sur quatre ans à 459 € HT par mois.

Sur ces trois modèles, le moteur électrique de 47 kW/64 ch est alimenté par des batteries qui nécessitent un temps de...