Les véhicules d’occasion passent en ligne

Si le marché automobile est longtemps resté frileux face à la montée en puissance d’internet, les réticences des différents acteurs se sont envolées ces dernières années.

- Magazine N°205
354

Grâce à l’ergonomie des sites, la transparence sur les conditions de vente et une description détaillée des véhicules, la confiance des vendeurs et des acheteurs est désormais au rendez-vous. Et les marges de progression restent importantes : les enchères représentent 3 % du marché VO français, alors que segment mobilise 20 % des ventes au Royaume-Uni et 20 à 25 % aux États-Unis.

Entre 2013 et 2014, BCAuto Enchères a vu ses volumes de vente bondir de 30 %. Cette performance s’inscrit dans la logique des six dernières années au cours desquelles le spécialiste des ventes de VO b to b sur internet a connu des croissances à deux chiffres. « Sur...