Les véhicules utilitaires compacts

Dans cette catégorie de modèles utilitaires, la nouveauté reste sans conteste l’arrivée l’an passé des nouveaux Citroën Jumpy, Peugeot Expert et Fiat Scudo. C’est pourtant le Renault Trafic qui demeure, et de très loin en France, le leader du marché.

- Magazine N°141
503

Renault Trafic I Nissan Primastar I Opel Vivaro

Fourgon compact le plus vendu en France, le Trafic reste la valeur étalon du segment. Les Nissan Primastar et Opel Vivaro ne sont ni plus ni moins que des Trafics rebadgés. De quoi renforcer une concurrence de plus en plus forte et diversifiée. Le Renault Trafic a adopté de nouvelles mécaniques fin 2006. Désormais, trois mécaniques trouvent place sous le capot : le 2. 0 dCi en 90 et 115 ch ; le 2. 5 dCi 150 ch. Extérieurement, le Trafic se caractérise par des lignes toujours dans le coup malgré sa relative ancienneté (lancement en 2002).

A l’intérieur, la date de la conception commence ici à se faire sentir, surtout au niveau de la qualité des matériaux employés. Cela étant, le Trafic demeure très confortable et agréable à conduire malgré une position de conduite trop verticale.

La gamme s’articule autour de 4 versions élaborées autour de deux empattements qui conditionnent deux longueurs ainsi qu’une version standard et une version surélevée. Le Trafic existe aussi en version plancher-cabine sur la base de l’empattement long.

Citroën Jumpy I Fiat Scudo Peugeot Expert

Les Jumpy, Scudo et Expert représentent une rude concurrence pour le Trafic, leader de ce segment depuis de nombreuses années. Les versions compactes disposent de 5 m3, la version longue de 6 m3 et la version longue surélevée réalisée par Gruau atteint 7 m3. La charge utile est importante avec 1 000 kg pour la version standard et 1 200 kg pour celle à suspension renforcée. L’habitacle est plus spacieux que par le passé et ces modèles arborent une qualité de finition satisfaisante, même si certains plastiques laissent encore à désirer.

Sous le capot, les mécaniques HDi sont prédominantes. Un seul bloc essence : un 2. 0 de 140 ch surtout destiné aux dérivés VP de ces modèles. En diesel, l’entrée de gamme est composée par le 1. 6 90 ch, complétée par le bloc 2. 0 120 ch et 136 ch avec FAP. Ces moteurs sont efficaces et sobres. A noter que ces modèles existent en plancher-cabine pour transformation chez les carrossiers.

Mercedes Vito

L’actuel Vito a été lancé en 2003. Après un début de carrière en demi-teinte, il connaît une belle seconde moitié de carrière après son repositionnement (plus d’équipement, tarif d’entrée de gamme attractif) face à une concurrence très sévère. Outre le prestige et la réputation de son blason, le Vito dispose de vrais atouts : une ergonomie des commandes très bonne (notamment grâce à son levier de vitesse au tableau de bord, une implantation rare lors de son lancement) un confort de suspension satisfaisant, un rayon de braquage très faible, une gamme de motorisations vaste. Le Vito existe en quatre versions diesel CDi : 109 CDi (95 ch),111 CDi (116 ch),115 CDi (150 ch) et 120 CDi (208 ch). Deux versions essence viennent compléter la gamme (119 V6 190 ch et 123 V6 231 ch) mais elles restent confidentielles en France.

Côté carrosseries, le Vito est disponible en 4 modèles : compact, long, long surélevé et extralong avec un volume utile allant de 4,7 à 6,5 m3.

Hyundai H1

Le Hyundai H1 a subi une ultime cure de jouvence. Au programme : nouveaux boucliers, nouveaux phares, nouveau système de freinage amélioré avec notamment l’ABS en série. Deux versions du moteur 2. 5 CRDi (110 et 140 ch) trouvent place sous le capot du H1.comme auparavant, le H1 existe en version châssis-cabine.

Volkswagen Transporter

Lancé en même temps que le Trafic, le Transporter affiche des lignes beaucoup plus classiques. Le T5, c’est du sérieux, tant du point de vue de la qualité d’assemblage du véhicule que de celle de l’habitacle. Quant à la finition de la planche de bord, elle est tout simplement identique à celle des autos de la marque. Autant dire que l’on se sent bien à bord. Le confort est ferme, mais l’équipement de sécurité est complet, un cheval de bataille de la marque d’ailleurs. Sous le capot, les blocs TDi sont à l’honneur, puisqu’il n’y a qu’un seul moteur essence (2. 0 115 ch) sur les 5 disponibles. Les versions TDi reposent sur 2 blocs : le 4 cyl. 1. 9 l 85 et 104 ch ; le 5 cyl. 2. 5 l 130 et 174 ch. Le Transporter sert aussi de base à de nombreuses versions carrossées puisqu’il est disponible en châssis-cabine, simple ou double.