Les voitures propres passées au crible

- Magazine N°133
467

Si la pression sur le particulier va s’accroître pour l’inciter à choisir des véhicules peu émetteurs de CO2 via des mesures fiscales et bientôt une taxation (vignette et carte grise) plus lourde, ce n’est encore rien au regard de ce que les entreprises et professionnels paient déjà pour rouler «propre». Songez que la seule TVS a rapporté 250 millions d’euros l’année dernière contre «seulement» 20 millions pour la taxe sur le CO2 payée sur les cartes grises lors d’un achat neuf ou occasion par un particulier. Le fameux seuil des 140 g/km de CO2 devrait devenir «LA» norme en VP comme en VS et celui des 120 g/km, une sorte de quête du Graal d’ici à 2012 pour tous les constructeurs européens. Dans ce dossier, nous tentons de dresser un large panorama des technologies visant à réduire les émissions de CO2 ainsi que l’offre en véhicules bientôt disponibles. Depuis les hybrides jusqu’au FlexiFuel en passant par l’optimisation des moteurs diesel actuels ainsi qu’essence. Sans oublier le proche avenir avec le Diesotto de Mercedes, combinant les avantages de l’essence et du diesel ou même toutes les «astuces» de BMW pour proposer une 123d de 204 ch à 138 g/km de CO2 ! Future voiture de flottes pour cadre et VRP pressés ?

En tout état de cause, un premier constat s’impose : alors que les constructeurs français s’époumonent à définir des labels écolos taillés sur mesure pour mettre en avant leur offre (Peugeot-Citroën étant les maîtres dans ce domaine), les constructeurs allemands en sont déjà à l’étape suivante : un label marketing «propre» transversal suffisamment large pour recouvrir la quasi totalité de leur offre qui repose sur de véritables bonds technologiques, en essence comme en diesel, en hybride comme en hydrogène et en piles à combustible. Pour peu, la gamme Mercedes ou BMW en hybride essence promise pour 2008 paraît déjà dépassée ! La visibilité à 3 ans pour le gestionnaire de parc est donc de moins en moins aisée. Pour les aider, voici un panorama aussi exhaustif que possible.

PARTAGER SUR