Les VUL européens rejettent en moyenne 180,2 g de CO2

L’agence européenne de l’environnement (EEA) a remis son dernier rapport détaillant le niveau moyen d’émissions des VUL pour chaque pays européen. 

477

Premier constat : ce grammage moyen des VUL immatriculés en 2012 s’est établi à 180,2 g. Malte, Chypre et le Portugal figurent parmi les bons élèves, avec respectivement 147,5, 151,5 et 154,2 g. Parmi les émissions les plus élevées : la Slovaquie, la République Tchèque ou l’Allemagne. La France se trouve quant à elle au milieu du tableau, à 170,1 g.

Globalement, les pays de l’Union européenne sont en bonne voie d’atteindre le seuil des 175 g de CO2 exigé par l’UE à échéance 2017. Un objectif tout d’abord appliqué en 2014 à 70 % des nouveaux modèles mis en circulation, pour s’étendre en 2017 à l’intégralité des véhicules mis à la route. L’objectif à atteindre variera selon les constructeurs et dépendra du poids moyen des véhicules commercialisés. Mais un défi encore plus grand attend les différentes marques à l’horizon 2020 : le Parlement européen a en effet confirmé à cette échéance l’objectif des 147 g.

Pour plus d’informations :

http://www.eea.europa.eu/highlights/co2-emissions-from-new-vans?&utm_campaign=co2-emissions-from-new-vans&utm_medium=email&utm_source=EEASubscriptions