Les Yvelines densifient le réseau de bornes

L’établissement public d’aménagement du Mantois Seine Aval (EPAMSA) a lancé un groupement de commandes de bornes de recharge pour compléter son réseau déjà existant. 

358

Seine Aval, territoire regroupant 51 communes et cinq intercommunalités, s’était déjà porté volontaire en 2011 pour l’expérimentation sur la mobilité électrique intitulée SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) et associant plusieurs industriels tels que Renault-Nissan, Schneider Electric, EDF, Sodetrel ou encore ERDF et Total.

À l’issue de ce projet qui a pris fin en décembre 2012, 130 points de recharge, dont 48 accessibles au public, ont été installés. À l’heure actuelle, 45 bornes ont été maintenues de telle sorte que chaque utilisateur se trouve à moins de 15 km d’un point de ravitaillement. Pour réduire encore davantage cette distance, Seine Aval et l’EPAMSA lanceront en septembre un appel d’offres pour installer 50 bornes supplémentaires. Le département vise ainsi la centaine de points installés d’ici début 2014. Une vingtaine de collectivités locales font d’ores et déjà partie de ce groupement de commandes, dont les principales villes et intercommunalités du territoire.