L’État doit valoriser la gestion de flotte

« Aujourd’hui, la mission inter-ministérielle en charge du parc automobile de l’Etat bénéficie d’une forte volonté politique », constate Jean-Pierre Sivignon, chef de la mission interministérielle parc automobile.

- Magazine N°174
565
L’État doit valoriser la gestion de flotte

« Demain, si ce soutien disparaît, il faudra qu’une organisation ait été construite pour inscrire la reforme dans le temps. Les postes de gestionnaire de flotte participent à la pérennisation de la politique mise en place », explique Jean-Pierre Sivignon. Pour avoir un pouvoir de décision important, ces gestionnaires devront être suffisamment proches du secrétariat général du ministère ou des préfets. Par conséquent, ils doivent appartenir à la catégorie A de la fonction publique, et intervenir dans la stratégie, la définition du budget et la politique environnementale des services de l’Etat. « Pour que l’automobile demeure un sujet de...

PARTAGER SUR