L’éthanol n’est pas seulement utilisé avec de l’essence pour former le super éthanol E85

Il peut aussi être mélangé dans des proportions variables au gazole afin d’en tirer les mêmes bénéfices en termes de réduction des émissions de CO2.

- Magazine N°140
719

Aujourd’hui, le principal écueil de ce «nouveau» carburant est sa stabilité et son homogénéité : il peut arriver que le gazole et l’éthanol se dissocie plus ou moins, engendrant alors des problèmes de carburation. Pour l’heure, ce sont donc plutôt des poids-lourds avec de gros moteurs tournant lentement qui sont concernés, en Amérique du Sud, en Inde ou aux Etats-Unis. C’est depuis le Nouveau Monde aussi que viennent les principaux opérateurs, dont la société O2Diesel, créée en 1997 et leader dans son secteur. Fort de son expérience, elle tente d’essaimer sur le Vieux Continent et a signé un partenariat avec Veolia Transport et l’Ademe pour une expérimentation d’un an, actuellement en cours. Il s’agit de faire rouler une dizaine de bus de transports scolaires de la Charente avec ce carburant O2Diesel. Veolia est chargé d’effectuer les mesures de contrôle moteur et des émissions. Rendez-vous dans quelques temps pour les premiers résultats.

PARTAGER SUR