L’Europe enclenche son plan de réduction de la pollution de l’air

La directive européenne sur les plafonds nationaux d’émissions polluantes entrera en vigueur le 31 décembre 2016.

684
pollution

Cette directive amorce le projet de réduction d’ici à 2030 de 50 % des effets néfastes de la pollution de l’air sur la santé, à l’origine de 450 000 décès chaque année en Europe. Les États membres doivent transposer la directive dans leur législation nationale au plus tard en juin 2018 et établir un programme de réduction avant 2019.

Les principaux polluants de l’air sont concernés dont trois directement issus de la circulation routière : les particules fines, les oxydes d’azote, les Nox, responsables des maladies respiratoires et cardiovasculaires, et les composés organiques volatils, responsables de la couche d’ozone.

Outre les transports, d’autres secteurs sont également concernés comme l’agriculture ou la production d’énergie. « Cela nécessitera des investissements mais les coûts seront largement contrebalancés par les économies réalisées, notamment sur les soins de santé et les absences pour maladie », avance la Commission européenne.

PARTAGER SUR