Lexus met à jour sa berline ES

Lexus a présenté la phase 2 de sa berline ES en première mondiale au salon de Shanghai. Au programme : motorisation full hybrid et technologies de pointe.
729
Lexus ES

Lancée en 2018, la Lexus ES vient de bénéficier de quelques évolutions pour sa septième génération. Exclusivement proposé avec une motorisation essence hybride auto-chargeable, « ce modèle est important sur le marché des flottes et des professionnels », rappelle la marque. Il fait face en effet aux Audi A6, BMW Série 5, Mercedes Classe E et autre Volvo V90 sur le segment D des routières. Depuis 1989, cette ES s’est écoulée à 2,65 millions d’exemplaires dans plus de 80 pays. « C’est un des piliers de la gamme Lexus » (voir la précédente brève sur Lexus).

Une Lexus ES au comportement affuté

Outre son léger restylage, la Lexus ES phase 2 soigne son comportement routier grâce à des renforts de suspension arrière. Tandis que la finition haut de gamme F Sport Executive reçoit un système d’amortissement piloté (AVS) optimisé, qui améliore autant le confort de conduite que le toucher de direction. « En plus d’améliorer le silence et l’agrément de conduite, nous avons travaillé pour que le comportement du véhicule restitue le plus fidèlement possible les intentions du conducteur », explique Tetsuya Aoki, chef ingénieur du constructeur.

Mise à jour technologique

Le contenu technologique de la Lexus ES évolue également avec son système de pré-collision Lexus Safety System + de dernière génération. Les performances de la caméra et du radar ont été optimisées, si bien que le système détecte désormais les cyclistes pendant la journée et les piétons dans des conditions de faible luminosité. Le dispositif comporte également une assistance aux intersections, et peut détecter aussi bien les véhicules venant en sens inverse dans les virages que les piétons traversant la rue.