Lexus IS : double jeu

Nouvelles optiques, calandre monumentale et écopes béantes, les designers n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour marquer son milieu de carrière.

- Magazine Hors Série 19
603
Lexus IS : double jeu

Mais si, du point de vue du style, le résultat est spectaculaire, dans les faits, l’IS 300h n’évolue guère et c’est très bien. Elle fait partie de ces autos bien nées que l’on a plaisir à fréquenter. Apparence soignée et comportement maîtrisé, l’IS 300h se démarque de la concurrence par une ambiance intérieure de quasi sportive, étayée par la présence d’une imposante console centrale. Le schéma d’hybridation demeure inchangé, avec 223 ch en puissance cumulée ; pour être apprécié, il privilégie toujours la pratique d’une conduite apaisée. Disponible depuis le Mondial de l’automobile, cette 300h restylée se distingue par ses progrès en matière...