Lexus IS 300h : plaisir d’essence

Pour les réfractaires au diesel, l’hybride essence donne la possibilité d’échapper à l’odeur du gazole et, pour les défenseurs de l’environnement, le moyen d’éviter ses particules.

- Magazine HS16
671
Lexus IS 300h : plaisir d’essence

La nouvelle Lexus IS 300h est en mesure de combler leurs attentes, mais elle détient aussi toutes les qualités pour réunir un plus large public. Ainsi, présentation et finition n’ont pas à rougir de la comparaison avec les productions d’outre-Rhin. Les prestations routières se montrent très honnêtes et doublées d’un confort appréciable. La transmission à variation continue ne fait pas de cette Lexus une sportive dans l’âme mais milite pour une conduite tout en douceur. En ville et en mode électrique pur, l’IS 300h s’accorde même le privilège de parcourir à peu près 3 km. Bonus important, exonération de la TVS pendant deux ans, la fiscalité se montre aussi favorable à son entrée dans les sociétés.

Plus

• Alternative séduisante
• Forte personnalité
• Agrément en ville
• Confort

Moins

• Transmission ECVT
• Habitabilité à l’arrière

PARTAGER SUR